top of page
Fleuriste

Observation de mes cycles

Nous allons aborder comment vivre et comprendre sa fertilité grâce à l’observation des cycles et à la planification familiale naturelle / Contraception naturelle.

En quoi consiste la méthode d’observation des cycles ?

La méthode d’observation des cycles t’aide à déterminer les périodes fertiles et infertiles de ton cycle menstruel féminin. Obtenir ces informations peut t’aider à être enceinte ou à éviter une grossesse. Dans le cadre de l’utilisation comme contraception naturelle, il s’agira de s’abstenir de rapports sexuels et d’activités génitales pendant la période fertile du cycle. Tu devras développer ta créativité pour développer des moyens non génitaux d’exprimer l’intimité pendant les périodes fertiles.

 

Il existe différentes méthodes de suivi et d’interprétation des marqueurs biologiques naturels de la fertilité du corps de la femme :

 

  • La méthode du calendrier : La plus ancienne de ces méthodes parfois appelée aussi rythme du calendrier. Cette méthode repose sur la connaissance de la durée des 6 à 12 derniers cycles menstruels et utilise une formule mathématique simple pour déterminer le début et la fin de la période de fertilité.

  • La méthode de la température basale du corps : se base sur le suivi quotidien des températures au réveil de la femme tout au long de son cycle. Après l’ovulation, la température corporelle de la femme augmente de 4 à 8 dixièmes de degré. Cela est appelé le changement de température et constitue un marqueur biologique de l’ovulation. 

  • Les méthodes d’ovulation : Le mucus cervical est produit en réponse à une hormone féminine appelée œstrogène. Le motif changeant du mucus cervical indique le début, le pic et la fin de la période fertile du cycle d’une femme. 

  • La méthode Symptothermie : est une méthode à indices multiples qui combine l’observation du mucus cervical et de l’observation de la température basale du corp.

  • La méthode Marquette : se base sur le suivi hormonal, c’est aussi une méthode à indice multiples qui combine l’observation du mucus, le suivi hormonal et établi un algorythme.

Représentation des différentes phases du cycle menstruel

Il faut savoir qu’ensemble un homme et une femme sont fertiles seulement 6 jours par mois : Le jour de l’ovulation où un ovule est libéré ET les 5 jours précédant l’ovulation. La raison de ces 5 jours fertiles est dû au fait que le sperme est vivant pendant 3 à 5 jours. Ces 6 jours de fertilité sont appelés : La Période de fertilité ou fenêtre de fertilité.

 

Il est important de noter que les informations ci-dessous sont basées sur des recherches scientifiques pour aider les femmes à mieux comprendre leur cycle menstruel et à prendre des décisions éclairées concernant la planification familiale. Ci-dessous, le cycle menstruel se divise en trois phases : la phase pré-ovulatoire infertile, la phase fertile et la phase post-ovulatoire infertile.

1. Phase pré-ovulatoire infertile

2. Phase fertile

3.Phase post-ovulatoire infertile

Elle commence dès le premier jour des règles, qui sont indiqués en ROUGE sur la diapositive.
Après la période menstruelle, il existe un nombre variable de jours relativement infertiles, représentés en Rosé.

Cette phase, illustrée en Gris, débute environ 5 jours avant l’ovulation et se termine 24 heures après l’ovulation.
Des recherches récentes en matière de reproduction ont confirmé que les femmes disposent d’une fenêtre de fertilité de six jours au cours de leur cycle menstruel, à savoir le jour de l’ovulation et les cinq jours précédents. L’objectif de la méthode moderne de planification familiale naturelle (PFN) est de déterminer le début et la fin de ces six jours, ainsi que le pic de fertilité.

Cette phase, également en Rosé, est la partie plus stable du cycle.

Capture d’écran, le 2024-04-16 à 17.35.19.png

La principale difficulté de la planification familiale naturelle 

Comme vous pouvez le constater, bien qu’il n’y ait qu’une fenêtre de fertilité de 6 jours, les jours pendant lesquels cette fenêtre fertile tombe, peuvent varier d’un cycle à l’autre.
 

L’image montre trois cycles menstruels consécutifs. 
Le premier cycle dure 29 jours, le deuxième 25 jours et le troisième 34 jours. 

 

Cela illustre que le jour de l’ovulation et la fenêtre fertile peuvent varier d’un cycle à l’autre. Elle montre également que la période post-ovulatoire est la partie la plus stable du cycle menstruel et que la plupart des variations se produisent avant l’ovulation. La période post-ovulatoire dans les trois cycles ci-dessus varie de 12 à 14 jours, tandis que la période pré-ovulatoire s’étend de 11 à 23 jours.

Rappel anatomique interne des organes reproducteurs féminins

Utérus (ou matrice) : Cet organe est l’endroit où un bébé se développe et grandit pendant la grossesse.

Trompes de Fallope : Elles partent de chaque côté de l’utérus et servent de passage pour les spermatozoïdes et les ovules.

Ovaires : Ces petits organes en forme d’amande, situés de chaque côté de l’utérus, contiennent toutes les cellules œuf de la femme.

Col de l’utérus (ou cervix) : L’une des parties les plus importantes de cette vue frontale de l’anatomie féminine est le col de l’utérus. C’est là que le mucus est produit, que la femme observe et ressent pour déterminer si elle est fertile ou non. 

Que se passe-t-il au niveau du col de l’utérus ?

Le col de l’utérus est important car il constitue le passage vers l’utérus. Tout au long de ce passage, des cellules spéciales et des glandes produisent du mucus sous l’influence des hormones féminines.
Au moment de la fertilité maximale, le col de l’utérus est ouvert et un type de mucus aqueux s’écoule de l’ouverture. L’hormone féminine, l’œstrogène, stimule les cellules cervicales pour produire ce type de mucus aqueux. Les spermatozoïdes peuvent survivre dans ce type de mucus aqueux pendant 3 à 5 jours.

 

Après le pic de fertilité, les cellules cervicales produisent un type de mucus épais après avoir été stimulées par une autre hormone féminine appelée progestérone. Ce mucus forme un bouchon et ferme le col de l’utérus. À ce stade, les spermatozoïdes ne peuvent pas pénétrer dans le col de l’utérus et l’utérus.
La fertilité d’une femme commence lorsque l’ovule dans ses ovaires commence à mûrir dans une petite structure appelée follicule. Le follicule produit l’hormone féminine, l’OESTROGÈNE, qui stimule les cellules le long de l’ouverture du col de l’utérus pour produire du mucus. Le mucus apparaît d’abord collant, poisseux et trouble, mais devient très aqueux, extensible et glissant vers le moment de l’ovulation.

Sans titre (1200 x 600 px).png
(Français) (3).jpg

Cycle féminin vu au niveau de l’ovaire

Juste avant l’ovulation, le follicule est stimulé par une hormone féminine appelée hormone lutéinisante (LH). La LH provoque la libération de l’œuf par le follicule, événement que nous appelons « ovulation ». La LH provoque également une transformation des cellules du follicule en corps jaune, qui produit maintenant l’hormone féminine PROGESTÉRONE. La progestérone élève la température corporelle de la femme et assèche le mucus au niveau du col de l’utérus.

Après l’ovulation, l’ovule ne vit que de 12 à 24 heures. Par conséquent, une fois qu’une femme atteint son pic de fertilité et ovule, elle se trouve au début de la fin de sa fenêtre fertile.

 

La raison pour laquelle la fertilité d’une femme dure environ 6 jours est que les spermatozoïdes d’un homme peuvent survivre dans un bon mucus cervical pendant 3 à 5 jours. Si un couple a des rapports sexuels lorsque l’ovule mûrit et que le follicule stimule la production de bon mucus cervical, les spermatozoïdes peuvent survivre et être présents pour féconder l’ovule 3 à 5 jours plus tard.

Changement hormonal

Avec la méthode de planification familiale naturelle (PFN), nous mesurons directement ou indirectement les trois hormones : 
l’œstrogène : la montée des niveaux d’œstrogène dans le follicule stimule la production de mucus cervical.
l’hormone lutéinisante (LH) : La LH, qui peut être mesurée dans l’urine, stimule l’ovulation
la progestérone : produite dans le follicule involué ou le corps jaune, élève la température corporelle de base et fait disparaître les symptômes liés au mucus.

Ce graphique montre où se produisent ces changements hormonaux dans le cycle de la femme. Le cycle commence avec le jour 1 du côté gauche de la photo. Au début du cycle, tous les niveaux hormonaux sont bas. À mesure que le follicule mûrit sous l’influence de l’hormone folliculo-stimulante (FSH), les niveaux d’œstrogène augmentent. La montée de LH (hormone lutéinisante) se produit 24 à 48 heures avant l’ovulation. Après l’ovulation, les niveaux de progestérone augmentent et restent élevés pendant plusieurs jours. Si la femme n’est pas enceinte, les niveaux baissent et elle a ses règles. Si elle est enceinte, les niveaux restent élevés jusqu’à ce que le placenta soit suffisamment développé pour soutenir la grossesse.

cycle menstruel féminin
programme-methode-observation-cycle-menstruel

Comment t’aider ?

Je te propose différentes options pour toi :

Free Masterclass : gratuit

  • Présentation vidéo à propos des différentes méthodes d’observation des cycles pour choisir celle qui te convient

  • Charte de fertilité à télécharger.

Méthode d’observation des cycles suivi simple pendant 3 MOIS : 79€

  • Présentation vidéo de la méthode

  • Présentation vidéo lors de situation particulière (allaitement, périménopause, post grossesse interrompue)

  • Charte de fertilité à télécharger

  • 1x45 minute de visite initiale

  • Séance de relaxation

Méthode d’observation des cycles suivi complet pendant 1 AN : 199€

  • Présentation vidéo de la méthode

  • Présentation vidéo lors de situation particulière (allaitement, périménopause, post grossesse interrompue)

  • Charte de fertilité à télécharger

  • 1x60 minutes de visite initiale

  • 3x30 minutes de visite de suivi à 1mois, 3 mois, et 6 mois

  • Apprendre à reconnaitre son corps

  • Chat par Whatsapp

  • Séance de relaxation

  • Séance de Pilates

bottom of page